skip to Main Content
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Search in comments
Filter by Custom Post Type
Cracking

Avec le cracking c’est le moût blanc qui est traité à la chaleur après pressurage : le raisin est tout d’abord pressé, puis le jus est ensuite chauffé entre 60 et 85°C par le matériel utilisé pour la vendange rouge.
Cette technique a déjà fait l’objet d’études préliminaires qui montrent que le thermotraitement des moûts blancs a des conséquences très intéressantes concernant la qualité des vins, mais qu’il engendre également quelques inconvénients.

Avec le cracking c’est le moût blanc qui est traité à la chaleur après pressurage : le raisin est tout d’abord pressé, puis le jus est ensuite chauffé entre 60 et 85°C par le matériel classiquement utilisé pour la vendange rouge. Le moût est maintenu en température pendant quelques heures (de 2 à 20h selon les cas). Bien que récente, cette technique a déjà fait l’objet d’études préliminaires qui montrent que le thermotraitement des moûts blancs a des conséquences très intéressantes concernant la qualité des vins, mais qu’il engendre également quelques inconvénients.

Avec le cracking c’est le moût blanc qui est traité à la chaleur après pressurage : le raisin est tout d’abord pressé, puis le jus est ensuite chauffé entre 60 et 85°C par le matériel classiquement utilisé pour la vendange rouge. Le moût est maintenu en température pendant quelques heures (de 2 à 20h selon les cas).
Bien que récente, cette technique a déjà fait l’objet d’études préliminaires qui montrent que le thermotraitement des moûts blancs a des conséquences très intéressantes concernant la qualité des vins, mais qu’il engendre également quelques inconvénients.

Slider

Qu’est ce que le cracking ?

Une des premières techniques de traitement de la vendange étant apparue en oenologie est la thermovinification. À l’origine, l’objectif était surtout de limiter au maximum l’oxydation de la vendange rouge causée par la laccase de botrytis. Cela permettait également une meilleure extraction de la couleur et une optimisation en ce qui concerne la gestion de cuverie.
La thermovinification s’est beaucoup développée ces dix dernières années, notamment dans les grosses structures comme les caves coopératives, et la technique a beaucoup progressée. Elle est utilisée pour l’élaboration de vins de qualité, avec un profil fruité et gourmand.
La technique de thermovinification classique consiste à chauffer le raisin foulé égrappé dans un échangeur tubulaire à une température de l’ordre de 65°C à 75°C pendant un temps cours (30 à 40 min).
Le raisin est ensuite pressuré, le jus de raisin est filtré, refroidi et mis en fermentation.
Afin d’améliorer la qualité des vins obtenus, des variantes ont été mises au point comme par exemple l’application d’un temps de macération après l’opération de thermovinification. On parle de macération préfermentaire à chaud. Cette opération permet d’enrichir le moût en arômes, en tanins et ainsi obtenir une matière colorante plus stable et un vin plus complexe. Autre évolution importante concernant le thermotraitement du moût est la flash détente mise au point par l’INRA de Montpellier. Cette technique consiste d’abord à chauffer la vendange égrappée puis à abaisser rapidement la pression (phénomène de détente), ce qui occasionne un éclatement des cellules végétales du raisin et un abaissement de la température aux alentours de 30°C.
Cette technique permet une extraction accrue des constituants de la pellicule du raisin : tanins, antocyanes, arômes, et donc une meilleure stabilisation de la couleur et de la structure des vins.
Une variante de la flash détente est le procédé de thermo-détente dans lequel l’extraction des composés du raisin est encore augmentée par l’application d’une surpression égale à 5 bars avant la détente.

Pour en savoir plus, téléchargez le livret technologique. 


Les Solutions Martin Vialatte

5 produits
Nutriments
Nutriment pilote

NUTRICELL® MIDFERM

Nutriment complexe pour une parfaite conduite des fins de fermentation alcoolique en cas de carence azotée.

Enzymes
Intensité aromatique

VIAZYM® MP

Préparation enzymatique pectolytique pour la macération pelliculaire et l’élaboration de vins fruités et aromatiques.

Clarification

VIAZYM® CLARIF PLUS

Préparation enzymatique pectolytique concentrée pour la clarification des moûts blancs et rosés difficiles.

Produits de collage des vins
Collage colle de poisson

CRISTALINE

Colle de poisson poudre pour la clarification des vins difficiles.

Produits de collage des moûts
Collage non allergène

PROVGREEN PURE MUST

Protéines de pois sélectionnées pour la clarification et le traitement des moûts vis-à-vis de l’oxydation.

Back To Top